Calcul du seuil de rentabilité : voici un petit guide pour vous aider

Le seuil de rentabilité indique en principe le montant minimum à atteindre pour le chiffre d’affaires d’une entreprise. Vous saurez alors si les activités de l’année permettront de couvrir l’ensemble des coûts. Ainsi, il devient important de calculer le seuil de rentabilité chaque année pour apporter les améliorations sur la gestion de l’établissement.

Pourquoi calculer le seul de rentabilité de votre entreprise ?

Le calcul de rentabilité est d’une grande importance pour chaque entreprise enregistrée légalement. Le résultat obtenu permet en principe de déterminer la quantité de ventes à réaliser au cours de l’année prochaine. Vous obtiendrez ainsi un meilleur point d’équilibre financier.

Le calcul permet en même temps de comprendre les coûts fixes et variables pour mieux anticiper la rentabilité globale. Vous aurez en tout cas l’opportunité de planifier la stratégie de croissance qui convient à votre établissement. Vous avez des doutes sur la réalisation du calcul ? Il est conseillé de visiter le site web suivant pour consulter d’autres informations.

Rappel des différents types de seuil de rentabilité

Avant de faire le calcul, vous devrez savoir que différents types de seuils de rentabilité peuvent concerner une entreprise. Il faut en effet prendre note des catégories suivantes :

  • Un seuil en volume
  • Un seuil en valeur
  • Un seuil en temps

Il est en tout cas conseillé d’intégrer le seuil de rentabilité dans les comptes de résultat de l’entreprise. Vous devrez aussi le noter clairement dans les plans financiers. À noter aussi que chaque forme de seuil possède ses propres implications au niveau d’une société. Vous devrez alors les prévoir en même temps pour faciliter la gestion de vos activités.

Les formules souvent appliquées pour le calcul du seuil de rentabilité

La formule à adopter dépend particulièrement de la situation. Il faut par exemple prendre en compte les coûts fixes et variables pour calculer le seuil en volume. Il faudra aussi ajouter le prix et le volume de vente.

Vous voulez connaître la rentabilité en valeur ? Il suffit ici de multiplier le seuil en volume avec le coût de vente unitaire. Concernant enfin le seuil de rentabilité en temps. Il suffit de fractionner les coûts fixes avec le bénéfice net par unité de temps pour obtenir un résultat précis.

Le point sur l’interprétation du résultat du calcul

Il faut faire attention avec l’interprétation du résultat pour éviter de mauvaises prises de décisions. Notez alors que le seuil de rentabilité s’exprime en termes de chiffre d’affaires. Ainsi, l’établissement fait du bénéfice si le seuil de rentabilité est inférieur au chiffre d’affaires.

Dans le cas contraire, il faut s’attendre à ce que vous ne puissiez pas couvrir les coûts d’exploitation de l’entreprise. Vous devrez alors adopter une nouvelle stratégie pour faire augmenter les revenus à partir de l’année en cours. Évitez en tout cas de céder à la précipitation même si vous êtes en mauvaise posture.